Bivouac buissonnier

Randonnée – cueillette – cabanes – contes - débats - écoutes nocturnes et bivouac sur les Buttes du Parisis

Les nuits des forêts / 18 - 19 juin 2022

IJK_1369.JPG

Loin d'être des entités monolithiques ou des paysages figés dans le temps, les forêts constituent des milieux vivants en perpétuel mouvement. Tissés par l’enchevêtrement des vies végétales, animales et humaines, les couverts forestiers constituent des écosystèmes complexes et spécifiques où nature et culture se mêlent.

 

Aujourd’hui, la forêt n’est plus un espace sauvage ou simplement “naturel” : silva, bois ou foresta, crainte et sacralisée, défrichée, cantonnée ou affermée, reboisée et protégée, oubliée ou politisée, les actions et perceptions humaines y ont inscrites, à travers les siècles, les noms, traces et mémoires qui témoignent du rôle que la forêt avait pour les sociétés humaines - et qu’elle continue à jouer à l’heure du changement climatique et du déclin des espèces.

Comme d’autres terres boisées, les Buttes du Parisis ne constituent guère une “forêt originelle”, un “espace sauvage” ou un simple “espace vert”. Au fil du temps, elles ont connu de nombreuses altérations : recouvertes de vignes et de moulins, exploitées pour leurs sols gypsifères, aménagées par des infrastructures militaires, puis reboisées…

C’est en nous immisçant dans ces multiples strates historiques et géologiques que nous chercherons non seulement à mieux comprendre ce territoire spécifique situé au nord-ouest de Paris, mais également d’appréhender la longue histoire culturelle de la forêt en France et ailleurs.

 

De même, nous partirons à la quête des multiples espaces qui composent une forêt : de la lecture de paysage à l’échelle régionale, en passant par la variété des milieux forestiers qui couvrent les buttes du Parisis, nous nous ferons cartographes des micro-détails afin d’appréhender les vies minuscules, invisibles et inaudibles qui foisonnent dans les sous-bois.

 

Des motifs des racines au cri des chauves-souris, de la topographie régionale à celle d'un lichen sur une souche d'arbre, des usages pragmatiques des ressources ligneuses aux légendes contées au coin du feu, ce bivouac buissonnier va à la rencontre des diverses trames forestières. Arpentage collectif, construction d’une cabane, écoute nocturne, conférence sur l’histoire de la forêt, conte sylvestre, feu de camp, repas de plantes sauvages, lectures de paysages régionales et microscopiques, récits géologiques et terrestres, nuitée à la lisière du bois…ce sont nos mains, nos oreilles, nos yeux et nos pieds qui nous invitent à faire l’expérience sensible de la forêt.

Inscriptions

Le nombre de places est limité. Merci de vous  pré-inscrire via ce formulaire.

Les personnes pré-inscrites seront prioritaires pour les réservations définitives (nous attendons encore de connaître la capacité d'accueil du lieu du bivouac). 

Programme prévisionnel (en cours d’élaboration, susceptible d'être modifié)

Samedi 18 juin 2022

10h / Début de la marche exploratoire sur les Buttes du Parisis

13h – 14h / Pique-nique

14h/ Visite du Musée du Plâtre

15h – 17h / Découverte de différents espaces boisés du territoire

17h – 18h30 / Arrivée, pause, apéritif

18h30 – 20h / Atelier construction cabane, Cueillette plantes comestibles, Collecte pour le musée de la forêt, Collecte de terres, conférence-débat sur l’histoire de la forêt, Préparation du feu de camp

20h – 22h / Repas collectif composé de plantes sauvages comestibles

22h30 – 23h30 / Balade des sous-bois, temps d’écoute nocturne, conte sylvestre autour du feu de camp

23h30 / Écoute de chauve-souris, Bivouac au Fort de Cormeilles-en-Parisis

 

Dimanche 19 juin 2022

8h – 10h : Petit déjeuner

10h – 11h30 / Echanges sur les ateliers, expériences et découvertes de la veille

11h30 / Retour vers la gare de Cormeilles-en-Parisis

Partenaires

Ce projet est organisé en partenariat avec l'Agence des Espaces Verts d'Île-de-France et s'inscrit dans Les Nuits des forêts, organisé par COAL.